• Paléontologie: une nouvelle espèce de diplodocidé, qui semble être le plus petit membre répertorié à ce jour de sa famille, a été découverte en Argentine!____¤201405

     

    Une étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue PLoS ONE, a permis de décrire une nouvelle espèce de dinosaure, de la famille des diplodocidés, des herbivores quadrupèdes doté d’un long cou et d’une longue queue, dont le plus célèbre représentant est le Diplodocus. Découvert en Argentine, il semble cependant être le plus petit membre répertorié à ce jour de cette famille.

    Plus précisément, les ossements de ce sauropode «ont été retrouvés en Argentine, dans la province de Neuquén à l'extrémité nord-ouest de la Patagonie».

    Bien que le squelette dégagé soit très incomplet, «grâce à la forme particulière d’une de ses vertèbres», il est rapidement apparu qu’il s'agissait d'une nouvelle espèce de diplodocidé, dénommée Leinkupal laticauda.

    Sa singularité principale réside dans sa petite taille toute relative: en effet, alors que la taille de certains diplodocidés «peut atteindre plus de 20 mètres de long soit l’équivalent de trois autobus», ce spécimen «ne mesure pour sa part que 9 mètres de long, soit la moitié de ses congénères».

    Toutefois, L. laticauda n’a vécu ni à la même période ni aux mêmes endroits que ceux-ci. En effet, d'une part, il semble avoir été présent «au Crétacé inférieur, il y a 140 millions d’années, après la période du Jurassique au cours de laquelle ont évolué la majeure partie des diplodocidés» et, d'autre part, les diplodocidés sont «connus pour avoir évolué principalement en Afrique, en Europe et en Amérique du Nord», alors que son squelette a été retrouvé en Amérique du Sud.

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :