• Physique: à Nice, le premier laser aléatoire, basé uniquement sur une vapeur atomique, vient d'être réalisé!____¤201305

     

    Des travaux, dont les résultats sont publiés dans la revue Nature Physics., ont abouti à la création du premier «laser aléatoire», basé sur une vapeur atomique.

     

    Réalisé en soumettant un nuage d'atomes froids à une combinaison astucieuse de faisceaux lasers, ce nouveau laser effectue le piégeage de la lumière par la diffusion multiple entre atomes, sans l'aide d'aucun miroir à la différence d'un laser traditionnel,constitué d'un milieu à gain placé dans une cavité optique qui piège la lumière pour que celle-ci passe de nombreuses fois dans le milieu à gain. En fait, le concept de laser aléatoire avait été anticipé dès la fin des années 60 et son effet a été également avancé en astronomie pour expliquer les propriétés de certaines raies d’émission.

     

    L'expérience n'est cependant pas aisée: pour la réussir, il a fallu combiner gain et diffusion multiple (qui, en général, se produisent à des fréquences différentes) au sein du même échantillon d'atomes. La difficulté a été surmontée en exploitant la structure électronique de l'atome de rubidium utilisé: le gain a été produit par un mécanisme dit de transition Raman stimulée, pour une transition à deux photons induite par un laser intense. En partie accordable, cette transition a permis de faire coïncider la fréquence de gain avec une autre raie atomique, qui fournit de la diffusion sans être perturbée par le laser intense. Un deuxième laser, accordé sur une transition différente, a maintenu le gain constant dans le temps, fournissant une émission quasi continue pour ce laser aléatoire.

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :