• Physique: il semble envisageable que l'humanité puisse extraire l'énergie des trous noirs en brisant les lignes de champ magnétique près de leur horizon des événements!____¤202101

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Magnetic reconnection as a mechanism for energy extraction from rotating black holes» ont été publiés dans la revue Physical Review D, propose, pour extraire l'énergie des trous noirs, de briser les lignes de champ magnétique près de leur horizon des événements, le point à partir duquel plus rien ne peut échapper à ces monstres, pas même la lumière.

     

    Notons tout d'abord que, comme classiquement on trouve autour des trous noirs, «une sorte de soupe très chaude de plasma», il y a, à la base de cette étude, «l'idée que la reconnexion des champs magnétiques, un processus par lequel la topologie du champ magnétique est réarrangée, accélère les particules de plasma dans deux directions différentes»: d'une part, dans le sens inverse de la rotation du trou noir pour un des flux et d'autre part, dans le même sens pour l'autre, ce qui peut «permettre à ce dernier d'échapper au trou noir», en «libérant de l'énergie pour peu que le plasma avalé par ailleurs par le trou noir présente une énergie négative».

     

    Ce phénomène «peut sembler étrange, mais dans une région appelée ergosphère (une région proche de l'horizon des événements dans laquelle le continuum de l'espace-temps tourne si vite que les objets ne peuvent échapper à l'effet d'entrainement), le trou noir peut générer et se nourrir de particules d'énergie négative». En fait, au cœur de cette ergosphère, «la reconnexion magnétique est tellement extrême que les particules de plasma atteignent des vitesses folles», proches de la vitesse de la lumière.

     

    En fin de compte, «la vitesse relative élevée entre le flux de plasma capturé et celui s'échappant permet au processus d'extraire des quantités massives d'énergie du trou noir» avec «un rendement incroyable «qui peut atteindre 150 %») et qui est «entretenu par les fuites d'énergie du trous noir qui profitent au plasma s'en échappant». Selon l'étude, ce processus «pourrait être à l'origine des éruptions de trous noirs», c'est-à-dire à l'origine de «puissantes rafales de rayonnement qui ont pu être détectées depuis la Terre».

     

    Néanmoins, l'extraction de l'énergie des trous noirs ne sera pas la réponse à nos problèmes énergétiques actuels, mais il se pourrait que, « dans des milliers ou des millions d'années», l'humanité pourrait «vivre autour d'un trou noir sans exploiter l'énergie des étoiles», car «c'est essentiellement un problème technologique» puisque «si nous regardons la physique, rien ne l'empêche».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :