• Zoologie: pour éviter les pièges, les fourmis du désert sont capables de changer de trajectoire grâce à un mécanisme d’apprentissage aversif! ____¤202004

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Rapid Aversive and Memory Trace Learning during Route Navigation in Desert Ants» ont été publiés dans la revue Current Biology, a permis de démontrer, en 'piégeant' les fourmis du désert, qu'elles sont capables, pour éviter les pièges, de changer de trajectoire grâce à un mécanisme d’apprentissage aversif puisqu'en associant des repères visuels à des expériences négatives, elles mémorisent les traces d’un parcours potentiellement risqué.

     

    Soulignons tout d'abord que les fourmis «excellentes navigatrices», retrouvent «toujours leur chemin jusqu’au nid». L'étude ici présentée a cherché à déterminer comment elles réagissent «lorsqu’un obstacle ou un prédateur vient leur bloquer la route».

     

    L'expérience a consisté à placer sur leur route «un puits aux parois glissantes avec pour seule issue une petite rampe de sortie masquée par des branchages». Il est ainsi apparu que «lors de leur premier passage, toutes les fourmis foncent (à près d’1 m/s) vers le nid et tombent dans le piège». Cependant, «dès la course suivante, elles modifient leur comportement».

     

    Concrètement, «à l’approche du trou, certaines d’entre elles s’arrêtent pour scruter leur environnement avant de virer de bord pour le contourner et regagner le nid en toute sécurité». Cette observation témoigne ainsi «que leurs souvenirs visuels, vécus quelques secondes avant de tomber, sont associés rétrospectivement à la chute». Autrement dit, ce comportement correspond à un mécanisme d’apprentissage aversif.

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :