• Zoologie: pour faire face à une espèce invasive, une espèce de lézard vivant dans des îles au large de la Floride est parvenue à évoluer en l’espace de quinze ans!____¤201410

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Rapid evolution of a native species following invasion by a congener» ont été publiés dans la revue Science, a permis de découvrir qu'une espèce de lézard vivant dans des îles au large de la Floride a été forcée d'évoluer en l’espace de quinze ans (soit une vingtaine de générations) pour faire face à une espèce invasive étroitement apparentée: cette évolution se caractérise par un développement des doigts qui lui permet de grimper aux branches les plus hautes des arbres.

    Plus précisément, «les lézards Anolis carolinensis (appelés anoles verts) vivaient autrefois, bien tranquilles, dans tout le Sud des États-Unis, sans grande concurrence» jusqu'à «l’arrivée d’un intrus, appartenant à une espèce voisine, Anolis sagrei, ou anole brun en provenance de Cuba».

    L'étude ici présentée a comparé, pour les petites îles au large de la Floride, la situation des lézards Anolis carolinensis dans les îles où l'espèce est seule avec celle dans les îles où son concurrent a débarqué.

    Alors que dans les îles, où les A. sagrei n’est pas présent, aucun changement au niveau des pattes ne peut être observé, dans le second cas, il a été constaté qu'Anolis carolinensis «a développé des doigts plus larges équipés de ventouses plus collantes et de griffes plus longues pour l’aider à mieux s’agripper aux petites branches aux sommets des arbres», ce qui évite aux jeunes anoles verts d’être mangé par les lézards bruns, «les deux populations ayant une forte propension à dévorer la progéniture de leurs concurrents».

    Ce type d’évolution, appelé 'déplacement de caractères', dont un exemple célèbre est celui des pinsons de Charles Darwin, consiste «en l’accentuation de différences entre deux espèces voisines se côtoyant», qui peuvent de la sorte profiter de niches écologiques différentes.

    L'intérêt de ces observations, c'est qu'elles font apparaître que ces changements évolutifs peuvent se produire dans des temps relativement courts «quand deux espèces étroitement apparentées entrent en compétition».

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :