• Zoologie: un système génétique, basé sur dix microARN et quatre ARNt, est impliqué dans la capacité de certains animaux à reconstruire un membre complet!____¤201607

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «A Conserved MicroRNA Regulatory Circuit Is Differentially Controlled during Limb/Appendage Regeneration» ont été publiés dans la revue PLOS ONE, a permis d'identifier un système génétique, basé sur dix microARN (petits ARN intervenant dans la régulation des gènes) et quatre ARNt (ARN de transfert servant à la lecture des gènes) impliqués dans la extraordinaire capacité de certains animaux à reconstruire un membre complet.

     

    Pour parvenir à cette découverte, «deux poissons et un amphibien (le poisson-zèbre, le polyptère du Sénégal et l’axolotl), séparées par environ 420 millions d’années d’évolution» ont été analysés. Il est ainsi apparu que le système génétique identifié dans ce travail est commun à ces trois espèces et «semble fonctionner de la même manière».

     

    Son activité a été reliée «à des gènes actifs dans la formation des 'blastèmes', ces ensembles de cellules dédifférenciées qui apparaissent au niveau d’une lésion importante et qui vont se différencier de nouveau pour reformer les tissus ou le membre entier». Comme «des séquences de ces ARNt existent chez l’espèce humaine», cette étude laisse espérer qu'on sera peut-être en mesure un jour de réactiver ce mécanisme de regénération chez l’humain.

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :