• Archéologie: les nombreuses trouvailles effectuées sur le site de Pömmelte, qui est une sorte de Stonehenge allemand, apportent un nouvel éclairage sur les sites similaires! ____¤201807

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «The ring sanctuary of Pömmelte, Germany: a monumental, multi-layered metaphor of the late third millennium BC» ont été publiés dans la revue Antiquity et sont disponibles en pdf, a permis de détailler «les nombreuses trouvailles effectuées lors de travaux d'excavations menées entre 2005 et 2008» sur le site de Pömmelte (*) qui est une sorte de «Stonehenge allemand».

     

    Rappelons tout d'abord que le site de Pömmelte a été «découvert lors d'un survol en avion peu après la chute du mur de Berlin, en 1991, au sud-ouest de la ville». Il est considéré comme le «Stonehenge allemand», mais «en plus discret», car les cercles concentriques ne sont pas «matérialisés par d'imposants rochers comme en Grande-Bretagne (ce qui explique leur découverte si tardive)», mais, d'après les archéologues, «vraisemblablement constitué de structures en bois, aujourd'hui disparues». La reconstitution de ces structures de bois a d'ailleurs valu à ce site le surnom de «Woodhenge».

     

    Notons cependant que bien que Stonehenge soit éloigné de ce site de 1000 km, la version allemande a «été érigée 500 ans plus tard (en - 2300 avant J.-C.)». Néanmoins, les deux sites «participent vraisemblablement du même type de rites».

     

    Plus précisément, d'après cette étude, «il est assez clair que le site n'était pas habité». Composé «de sept cercles concentriques, de 115 mètres de diamètre pour le plus grand à 47 mètres pour le plus petit, formés de trous ou de tranchées de diverses tailles», ce site a été l'objet de fouilles qui ont permis de retrouver dans les fosses «des mélanges de morceaux de poteries, de têtes de haches, de meules et d'ossements d'animaux». Si «la taille uniforme des brisures laisse penser que les objets étaient détruits de façon rituelle», la nature véritable de ces rites n'est «pas extrêmement claire».

     

    La géographie du lieu «semble liée à la course du Soleil dans le ciel au cours de l'année» comme à Stonehenge, mais alors que «le célèbre site britannique est orienté de façon à voir le Soleil se lever le jour du solstice d'été», les ouvertures du site de Pömmelte marquent «des dates médianes entre les équinoxes et les solstices» qui devaient être «dans ces sociétés agraires» vraisemblablement des moments importants «qui devaient rythmer les cultures et les récoltes».

     

    Le site «a pu être le théâtre de sacrifices humains», car «les corps démembrés de 10 femmes et enfants, dont quatre présentent de sévères traumatismes crâniens et des côtes brisées, ont notamment été mis au jour». En fait, «la nature sacrificielle de ces morts est difficile à établir, avec certitude, mais les dépouilles semblent avoir été jetées sans précautions particulières» et l'absence de corps d'homme parmi ces victimes «ne semble par être un hasard».

     

    Par ailleurs, «treize autres corps, uniquement des hommes cette fois-ci, ont été retrouvés à l'est du site». Comme ils ont été «enterrés avec beaucoup de précaution, la tête tournée vers l'est, comme pour pouvoir assister au lever du Soleil», les archéologues «penchent pour une inhumation symbolique de personnages importants» bien qu'ils ne soient accompagnés d'aucun artefact.

     

    Ce site «semble avoir été utilisé pendant près de 300 ans, jusqu'à - 2050 avant J.-C. avant d'être minutieusement démantelé», car «les trous dans lequel les poteaux étaient enfoncés ont par exemple été remplis de cendres, probablement celle des poteaux eux-mêmes qui auraient été brûlés selon un rituel mystérieux».

     

    Au bout du compte, cette étude éclaire «d'un jour nouveau les autres sites similaires, mais bien plus petits, découverts dans le reste de l'Europe continentale» de sorte que «leur nature rituelle ne semble plus faire beaucoup de doutes, confirmant que Stonhenge n'était vraisemblablement pas un cas isolé».

     

    Lien externe complémentaire (source Wikipedia)

    (*) Sanctuaire circulaire de Pömmelte

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :