• Astrophysique: 1I/2017 U1, caractérisé par sa trajectoire hyperbolique, serait un astéroïde interstellaire provenant de l'une des très jeunes étoiles de l'association Carina! ____¤201711

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Origin of Interstellar Object A/2017 U1 in a Nearby Young Stellar Association?» ont été publiés dans la revue Research Notes of the AAS, laisse penser que l'objet immatriculé 1I/2017 U1 * et baptisé Oumuamua, qui a une trajectoire hyperbolique le désignant comme un voyageur interstellaire, proviendrait de l'une des très jeunes étoiles de l'association Carina, ou Colombe, située entre 163 et 277 années-lumière de la Terre.

     

    Notons tout d'abord que cet objet avait été découvert dans «les sondages des télescopes Pan-STARRS-1 le 19 octobre dernier, quelques semaines après son passage au plus près du Soleil»: l'excentricité de 1,20 de sa trajectoire hyperbolique indique qu'il vient d'un autre monde, ce qui en fait «le premier de ce type jamais observé par les astronomes».

     

    Cet objet «d'une taille estimée à 400 m» avait d'abord été «pris pour une comète» (dans un premier temps, il fut nommé C/2017 U1, le 'C' désignant les comètes), puis il a été «requalifié peu après sa découverte en astéroïde, à cause de l'absence manifeste de chevelure de gaz et de poussière» et immatriculé A/2017 U1.

     

    Maintenant, en raison de sa nature unique, il est finalement recensé sous le matricule 1I/2017 U1, avec un 'I' pour 'interstellaire'. Le nom 'Oumuamua', qui lui a été donné par ses découvreurs «basés à l'Haleakala (Hawaï)», est un mot hawaïen qui «fait référence à un éclaireur ou un messager: «"Ou"' signifie "vouloir tendre la main" et 'mua', avec le second 'mua' qui met l'accent, signifie d'abord "en avance de"».

     

    Pour sa part, l'étude ici présentée avance que «l'astéroïde ne viendrait pas de Véga, l'astre le plus brillant de la constellation de la Lyre, à 25 années-lumière de nous, comme cela a été supposé préliminairement», mais de l'une des très jeunes étoiles de l'association Carina **, « située entre 163 et 277 années-lumière de la Terre», en raison du fait que, «dans le catalogue du satellite Gaia (qui suit un milliard d'étoiles)», ces étoiles «ont des mouvements en accord avec celui A/2017 U1».

     

    De plus, «compte tenu de sa nature d'astéroïde», il semble que cet objet «devait être à l'intérieur de la ligne de glace du disque protoplanétaire de l'étoile où il s'est formé, il y a quelque 45 millions d'années», car cela ferait «une quarantaine de millions d'années qu'il voyage». Comme «il n'est sans doute pas le seul à venir de là-bas», l'étude indique enfin «que la planète responsable de l'éjection de l'objet (et donc d'autres avec lui) est (ou était) soit une superterre, soit une géante gazeuse de 20 à 30 masses terrestres».

     

     

    Lien externe complémentaire (source Exoplanetcatalogue)

    * Planet 1I/2017 U1

    Lien externe complémentaire (source Simbad)

    ** NAME Carina Association

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :