• Astrophysique: l'image détaillée d'un disque de poussière autour d'une étoile âgée suggère qu'une seconde génération de planètes peut se former à partir d'un tel disque!____¤201603

     

    Une étude, dont les résultats intitulés «Imaging the dust sublimation front of a circumbinary disk» sont publiés dans la revue Astronomy & Astrophysics et sont disponibles en pdf sur arxiv.org, a permis, grâce à l'image la plus détaillée à ce jour d'un disque de poussière autour d'une étoile âgée obtenue avec l'interféromètre du VLT, de comparer, pour la première fois, un tel disque à ceux qui entourent les étoiles jeunes. Leur ressemblance étonnante suggère qu'une seconde génération de planètes se forme à partir d'un tel disque dont l'apparition coïncide avec la fin de vie d'une étoile.

     

    Plus précisément, «à la fin de leur existence, de nombreuses étoiles s'entourent de disques stables de gaz et de poussière», une matière, issue de l'étoile elle-même, qui «a été expulsée par les vents stellaires lors de la phase géante rouge».

     

    Bien que «ces disques ressemblent à ceux qui entourent les jeunes étoiles, et à partir desquels se forment les planètes», jusqu'ici, «les astronomes n'étaient pas encore parvenus à comparer l'un et l'autre types de disques qui se constituent au tout début et à la toute fin du cycle stellaire», car «si de nombreuses jeunes étoiles se situent à suffisamment grande proximité de la Terre pour que leurs disques puissent faire l'objet d'études approfondies, tel n'est pas le cas en revanche des étoiles âgées dotées de disques, trop éloignées pour pouvoir être imagées».

     

    Ce n'est plus le cas désormais: en effet, grâce à «l'Interféromètre du Très Grand Télescope (VLTI) de l'Observatoire de Paranal de l'ESO au Chili, équipé de l'instrument PIONIER et du détecteur RAPID, tous deux issus de développements de la recherche française» et, également, grâce à «l'adoption d'une nouvelle technique d'imagerie capable de supprimer les étoiles centrales de l'image afin de révéler leur environnement», il a été possible «de scruter, pour la toute première fois, l'ensemble des blocs constitutifs de IRAS 08544-4431», un système binaire âgé, «situé à quelque 4000 années-lumière de la Terre dans la constellation australe des Voiles», qui est composé d'une géante rouge dont une partie du contenu matériel s'est condensé en un disque de poussière, et d'une étoile normale, moins évoluée, située à proximité».

     

    C'est comme cela qu'il est apparu «que les disques qui entourent les étoiles âgées sont tout à fait semblables en réalité aux disques situés autour des étoiles jeunes, à partir desquelles se forment les planètes».

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :